Le marché immobilier retrouve sa vigueur, Lyon se démarque

Le marché immobilier retrouve sa vigueur, Lyon se démarque©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 01 juin 2018 à 11h12

Après un début d'année assez calme sur le marché immobilier existant suite aux records de transactions de 2017, avec notamment moins des primo-accédants, le spécialiste de l'estimation des prix immobiliers Meilleursagents.com observe à nouveau fluidité et dynamisme depuis le mois de mai. Le maintien de taux d'emprunts très bas explique en partie cette amélioration.

Atterrissage à Bordeaux

Parmi les grandes agglomérations, Meilleursagents observe une normalisation de la situation à Bordeaux. Les prix bordelais sont en effet en légère baisse sur les derniers mois (un peu moins de 4 300 € le m² pour les appartements) d'après le baromètre Meilleursagents, après une année 2017 jugée excessive. « Nous notons en particulier un retour à la normale du taux d'investisseurs à Bordeaux. Après avoir atteint un chiffre record de 34% des acheteurs à Bordeaux à l'été 2017, ils ne représentaient plus que 20% du marché en fin d'année. A titre de comparaison, ceux-ci représentent en moyenne nationale environ 16% des acheteurs sur le marché. Le stock de mandats confiés aux agents immobiliers est lui aussi en baisse », explique le dirigeant de Meilleursagents, Sébastien de Lafond.

L'ascension de Lyon

La ville qui voit ses prix progresser le plus vite est désormais Lyon avec +3,4% depuis le début d'année et une progression de près de +10% sur les 12 derniers mois à presque 4 000 € le m² en moyenne pour les appartements (+6,8% pour Bordeaux sur la même période). « Lyon prend en quelque sorte sa revanche sur Bordeaux mais avec une dynamique plus saine sans engouement excessif d'investisseurs non-résidents ni effet de mode », précise Sébastien de Lafond.

Nantes et Nice en retrait

Dans cette ambiance globalement dynamique, les contre-performances de deux villes se démarquent : Nantes et Nice : -0,5% au mois de mai dans ces deux localités. La capitale de la Côte d'Azur voit ses prix baisser de -1,6% depuis le début de l'année et Nantes de -0,7%. Quant à Paris, la hausse est toujours d'actualité mais elle se limite à moins de 4% sur les 12 derniers mois.

L'idée folle de l'augmentation des droits de mutation

MeilleursAgents tacle au passage « l'idée folle » d'une nouvelle augmentation des droits de mutation. Alors que la France doit déjà supporter l'une des fiscalités immobilières les plus fortes d'Europe, MeilleursAgents pense qu'alourdir encore les droits de mutation découragerait les acheteurs et gripperait le marché. Cette majoration pourrait même être contre-productive : « en allongeant le délai d'amortissement pour les acheteurs et en particulier pour les primo-accédants, l'augmentation des droits de mutation aurait pour conséquence de réduire sensiblement les volumes de transaction, diminuant au passage les taxes perçues », note Sébastien de Lafond.

Evolution des prix dans les grandes agglomérationsMeilleursAgents.comVillesDepuis le 1er janvier 2018Depuis 1 anParis+2,6%+3,9%Lyon+3,4%+9,8%Marseille+2,6%+0,8%Nice-1,6%+2,2%Toulouse-0,3%+3,6%Lille+2%+1,8%Bordeaux-0,2%+6,8%Montpellier+3,1%+1,3%Nantes-0,7%+1,3%Strasbourg+2,7%+1,1%

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.