Les appartements de luxe parisiens les plus hauts d'Europe sont attendus en 2024

Les appartements de luxe parisiens les plus hauts d'Europe sont attendus en 2024©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 mars 2018 à 16h44

Enfin du nouveau sur le méga-projet immobilier des tours jumelles Hermitage Plaza, dans le quartier parisien de La Défense. Le promoteur franco-russe Hermitage, dirigé par l'homme d'affaires Emin Iskenderov, a fait un point complet sur ce projet ce mardi en ouverture du salon MIPIM de Cannes.

Prêt pour les JO de Paris ?

Après des années de recours judiciaires qui ont retardé les échéances et des permis de construire qui ne semblent pas encore totalement purgés, Hermitage a désormais l'objectif de livrer les tours pour l'ouverture des Jeux Olympiques 2024 à Paris, c'est-à-dire fin juillet 2024. Cela laisse donc un peu plus de 6 ans de délai mais les travaux de démolition des bâtiments existants devant laisser la place à ces tours les plus hautes d'Europe n'ont pas encore commencé et la construction devrait prendre près de 5 ans.

Derniers recours

Le promoteur a assuré à Cannes que les permis de construire modificatifs ont été déposés le 22 décembre dernier et sont en cours d'instruction pour une décision dans quelques semaines. Hermitage assure par ailleurs que la Cour de Cassation lui a donné définitivement raison le 28 février dernier contre l'association Vivre à La Défense et 13 locataires qui essayaient de faire annuler le compromis de vente. Le Tribunal d'Instance de Courbevoie a rendu en parallèle le premier jugement exécutoire d'expulsion concernant un des derniers locataires

320 mètres

Hautes de 320 mètres sur 85 étages pour la première et 86 étages pour la seconde, les tours Hermitage Plaza seront quasiment à la même hauteur que la Tour Eiffel qui culmine à 324 mètres avec son antenne. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard puisque Hermitage a tenu à ne pas déposséder Gustave Eiffel de son record. Les tours Hermitage Plaza domineront cependant de plusieurs têtes les édifices les plus hauts de la Défense comme la Tour First qui paraîtra presque petite demain avec ses 231 mètres ou la future tour The Link qui s'élèvera à 244 mètres. Elles seront même les plus hautes d'Europe, avec 16 mètres de plus que la tour The Shard à Londres, qui détient actuellement ce titre.

Mixité d'usages inédite

Dessinés par l'architecte britannique Sir Norman Foster, ces deux gratte-ciel offriront une mixité d'usages inédite à Paris en associant des appartements haut de gamme et des espaces de bureaux, sans oublier un hôtel de luxe de cinq étoiles, un restaurant et un bar panoramique, le premier centre de thalasso panoramique en France, des boutiques de luxe et des équipements culturels, dont un auditorium et une galerie d'art. Les tours s'élèveront sur la commune de Courbevoie, en bordure de Seine et à quelques minutes du centre de Paris.

Nouveau quartier

Le promoteur franco-russe travaille étroitement avec les collectivités locales puisque le quartier sera entièrement réaménagé avec un grand espace public au pied des tours bordé de magasins, cafés et restaurants. Cet aménagement demande aussi la couverture d'un axe routier en front de Seine pour laisser place à une promenade piétonne.

Appartements haut de gamme

Hermitage s'est associé dès le début du projet à Bouygues pour la construction. Pour rentabiliser un tel investissement estimé à 2,8 milliards d'euros, les logements vendus ne seront pas à la portée de tout le monde, surtout ceux qui offriront une vue panoramique sur Paris. Il s'agira d'appartements de grand luxe avec possibilité de room service 5 étoiles et un accès à deux étages consacrés au centre de thalasso avec ses spas et ses piscines. Ces acquéreurs fortunés pourront d'ailleurs trouver un quartier entièrement transformé avec par un exemple un distributeur Lamborghini qui vient d'ouvrir ses portes à proximité immédiate.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.