Les délais de traitement des demandes de prêts s'allongent encore

Les délais de traitement des demandes de prêts s'allongent encore©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 20 avril 2021 à 10h43

Attention à la rédaction du délai de conditions suspensives d'obtention de prêt lors de la signature du compromis de vente...

Attention à la rédaction du délai de conditions suspensives d'obtention de prêt lors de la signature du compromis de vente...

Le courtier en crédits immobiliers Vousfinancer signale un allongement des délais de traitement des dossiers de prêt dans les banques. Dans un contexte de taux historiquement bas, dans certaines régions et notamment en Ile-de-France, des niveaux records en termes de délais de traitement dans les banques peuvent même être constatés.

Manque d'effectifs

Vousfinancer explique qu'il y a tout d'abord eu beaucoup de demandes de prêt en mars et en avril, en lien avec une très bonne dynamique du marché immobilier et des taux historiquement bas qui permettent aux meilleurs profils d'emprunter à moins de 1% sur toutes les durées (jusqu'à 0,50% sur 15 ans, 0,75% sur 20 ans et 0,90% sur 25 ans !). Or, les nouvelles restrictions sanitaires ont entraîné des perturbations et une désorganisation au sein du personnel des banques qui a dû prendre des congés supplémentaires ou être davantage en télétravail, entrainant parfois un manque d'effectifs plus ou moins problématique selon les établissements ou les régions.

« Actuellement, dans certaines banques, les délais sont parfois de 2 à 3 semaines pour obtenir un accord de principe sur le dossier, et jusqu'à 1 mois pour avoir une proposition ferme. L'émission des offres de prêt peut prendre encore 2 à 3 semaines », précise Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer.

Conditions suspensives d'obtention du prêt

Dans ce contexte où il peut s'écouler plus de 2 mois entre la demande de prêt et le déblocage des fonds, il est recommandé lors de la signature du compromis de vente de choisir un délai de conditions suspensives d'obtention de prêt de 60 jours (45 jours est trop court), sachant qu'il est toujours possible d'obtenir une prorogation pour allonger ce délai si un accord a déjà obtenu et que l'émission de l'offre de prêt est en cours.

Anticiper en amont

Mais même avec ce délai de 60 jours, il est conseillé d'anticiper en faisant valider et certifier sa capacité d'emprunt dès la naissance de son projet d'achat et en préparant le montage de son dossier en amont, au moment des premières visites de biens. Cela permettra de gagner du temps en envoyant sa demande de prêt dès la signature du compromis de vente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.