Les déménagements et visites de biens immobiliers à plus de 100 km peuvent reprendre

Les déménagements et visites de biens immobiliers à plus de 100 km peuvent reprendre©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 22 mai 2020 à 15h43

La limite des 100 kilomètres de déplacement autorisé ne s'applique plus aux visites et déménagements indique le ministère de la Cohésion des territoires.

Les déménagements et les visites immobilières en dehors de son département et à plus de 100 kilomètres de sa résidence sont désormais autorisés, indique vendredi le ministère de la Cohésion des territoires. Une mesure qui doit « permettre aux Français de reprendre leurs projets immobiliers et d'encourager la reprise d'activité du secteur », selon Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du Logement.

Un décret publié le 21 mai 2020 au Journal officiel permet ainsi deux nouvelles dérogations au principe d'interdiction des déplacements des personnes supérieurs à 100 kilomètres à l'extérieur de leur département de résidence. Sont concernées les visites en vue d'un achat ou d'une location, « quand ils ne peuvent pas être reportés ».

Les proches peuvent être sollicités

Ainsi, les personnes déménageant vont pouvoir faire appel à un professionnel, qui pourra effectuer le déménagement dans le cadre de son activité professionnelle, et ce quelle que soit la distance du déménagement. Les personnes réalisant elles-mêmes leur déménagement peuvent désormais aussi faire appel à des proches. Elles doivent alors de se munir de l'attestation de déplacement dérogatoire si le déménagement les conduit dans un autre département et au-delà d'une distance de 100 kilomètres de leur résidence initiale.

Un nouveau modèle d'attestation sera prochainement mis en ligne et précisera les pièces justificatives à fournir pour l'un et l'autre de ces déplacements. Si le déménagement a lieu dans le même département ou s'il conduit dans un autre département et à moins de 100 kilomètres de la résidence initiale, aucune attestation n'est nécessaire, précise le ministère, qui insiste sur le respect des gestes barrières au cours des visites et des déménagements.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.