Les emprunteurs accèdent à nouveau à des durées longues sur 25 et 30 ans

Les emprunteurs accèdent à nouveau à des durées longues sur 25 et 30 ans ©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 08 mars 2018 à 14h43

En période de hausse des prix de l'immobilier, à mensualités de remboursement égales, c'est sur la durée de remboursement qu'il faut jouer pour augmenter son enveloppe de financement. Pas étonnant donc que le courtier en emprunts immobiliers Vousfinancer observe cette année un allongement des durées avec un retour des prêts sur plus de 25 ans et même 30 ans, voire du 35 ans exceptionnellement proposé dans une banque !

Retour du 25 et du 30 ans

« Ces dernières années, certaines banques refusaient de prêter sur 25 ans, préférant se limiter à 20 ans maximum... Depuis la fin de l'année 2017, dans un contexte de hausse des prix de l'immobilier, les banques prêtent à nouveau sur plus de 25 ans, y compris sur 30 ans, et même 35 ans ! » explique Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.

Primo-accédants et investisseurs

Ces offres sont plutôt réservées aux primo-accédants qui profitent de cet allongement des durées pour emprunter davantage, mais aussi à des investisseurs ou multi-propriétaires qui ne veulent pas trop alourdir leurs remboursements mensuels. Comme le souligne Vousfinancer, la grande nouveauté expliquant ce phénomène est que les taux ont beaucoup baissé sur ces durées longues, rendant à nouveau attractifs ces financements qui étaient devenus prohibitifs par le passé.

Des écarts de taux considérablement réduits

Vousfinancer rappelle ainsi que début 2015, l'écart entre un prêt sur 25 ans et un prêt sur 30 ans atteignait souvent 1 point (3% sur 25 ans contre 4% sur 30 ans). Avec un tel écart, l'allongement de la durée du prêt ne permettant alors ni d'accroître la capacité d'emprunt, ni de faire baisser la mensualité qui pouvait même être supérieure sur 30 ans que sur 25, avec un coût du crédit supérieur de 70 % ! En 2018, cet écart a considérablement baissé pour atteindre moins de 0,15% dans certaines banques. Le courtier estime en effet qu'on peut actuellement emprunter à des taux compris entre 1,6% et 1,8% sur 25 ans et à des taux compris entre 1,75% et 2% sur 30 ans, et même 2,55% sur 35 ans !

Augmentation de la capacité d'emprunt

Pour une mensualité de remboursement de 1 000 € par mois, un prêt à 1,64% (hors assurance) sur 25 ans permettra d'emprunter environ 246 000 €. En passant sur 30 ans avec un taux de 1,78%, on pourra emprunter près de 280 000 €, soit 33 000 € supplémentaires. Le coût du crédit sera bien sûr supérieur sur 30 ans mais d'à peine plus de 14 000 €. Attention, il s'agit là de taux réservés à d'excellents profils d'emprunteurs.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.