Pour faire construire en région parisienne, il faut souvent se contenter de moins de 500 m²

Pour faire construire en région parisienne, il faut souvent se contenter de moins de 500 m²©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 janvier 2018 à 16h52

D'après une étude de la Chambre des Notaires de Paris, plus de 4 500 transactions de terrains constructibles ont été enregistrées en Ile-de-France en 2017. Faire construire sa maison en région parisienne reste plus ou moins élitiste en fonction des départements car le prix de vente médian de en ces terrains constructibles va de 96 000 euros Seine-et-Marne à 330 000 euros dans les Hauts-de-Seine.

L'Essonne et les Yvelines sont les deux autres départements les plus abordables avec des prix de vente médians proches de 135 000  euros, suivis de la Seine-Saint-Denis à 150 000 euros, le Val d'Oise à 155 000 euros et le Val-de-Marne à  environ 179 000 euros.

Près de 90% des transactions en Grande Couronne

Conséquence de ce grand écart de prix, près de 9 ventes sur 10 sont localisées en Grande Couronne et plus particulièrement en Seine-et-Marne (près de 40%) qui concentre la moitié du territoire régional et bénéficie d'une grande diversité de zones urbaines ou péri-urbaines et rurales. A l'opposé, très peu de ventes s'effectuent dans les Hauts-de-Seine, à peine 2% du volume de la région.

Environ 450 m²

Difficile de trouver de grandes parcelles compte tenu de la densité de la construction au sein de la partie urbanisée de l'Ile-de-France. La surface médiane des terrains ressort à 443 m² sur l'ensemble de la région et varie de 315 m² en Seine-Saint-Denis à 500 m² dans les Yvelines et en Seine et-Marne.

En comparaison, sur l'ensemble de la France, on achète en moyenne une surface deux fois plus importante. Dans les Hauts-de-Seine, la surface médiane ne dépasse pas  345 m², ce qui donne un prix médian au m² supérieur à 1 000 euros.

a savoir

En Ile-de-France, l'âge médian est de 38 ans pour les acquéreurs de terrains et de 67 ans pour les vendeurs.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU