Prêts immo : que reste-t-il à rembourser au bout de 7 ans ?

Prêts immo : que reste-t-il à rembourser au bout de 7 ans ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 30 mai 2018 à 10h59

En moyenne, la durée de conservation d'un bien est de 7 ans. Avec un financement sur 20 ans, le vendeur n'a alors remboursé qu'un tiers environ du capital emprunté. Détails...

10 ans, 15 ans, 20 ans, voire 25 ans. Les possibilités sont larges en matière de financements immobiliers. Un allongement de la durée permet notamment d'emprunter plus sans alourdir sa mensualité. En revanche, les prêts longs ont l'inconvénient de ralentir le rythme de remboursement du capital.

Pour l'emprunteur, toute la difficulté consiste à équilibrer son financement en fonction de ces critères. Un autre paramètre peut aussi être intégré à la réflexion : rares sont les emprunteurs qui conservent leur financement jusqu'à son terme, car en moyenne un bien est revendu au bout de 7 ans.

Il est donc intéressant d'avoir dès le départ une idée du capital qui restera à rembourser en cas de revente à moyen terme.

Financement sur 10 ans

Si vous optez pour un financement sur 10 ans, il vous restera un peu plus de 30% du capital à rembourser à l'issue de la 84ème mensualité (7 ans). Bien évidemment, le taux a aussi son importance. Avec 0,7% (taux pour un très bon profil), la part de capital dû sera de 30,74%. Avec un taux de 1,1% (moyenne du marché), elle sera de 31,16%.

Financement sur 15 ans

Pour un bien financé sur 15 ans, 55,29% du capital sera encore dû au bout de 7 ans si l'emprunteur bénéficie d'un taux de 1,05%. Au taux moyen de 1,35%, la proportion sera de 55,84%.

Financement sur 20 ans

Globalement, lorsqu'on emprunte sur 20 ans, environ un tiers du capital est remboursé en 7 ans. Le capital dû sera plus exactement de 67,69% pour un financement au taux de 1,20% et de 68,46% avec un taux de 1,55%.

Financement sur 25 ans

Actuellement, les taux sur 25 ans sont attractifs : 1,4% pour les meilleurs profils et 1,8% en moyenne. Il faut toutefois avoir en tête qu'en 7 ans, moins du quart du capital aura été remboursé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.