Taxes foncière et d'habitation : la revalorisation des bases locatives accélère cette année !

Taxes foncière et d'habitation : la revalorisation des bases locatives accélère cette année !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 05 mars 2019 à 15h55

Les personnes encore assujetties à la taxe d'habitation et les propriétaires qui payent la taxe foncière peuvent se préparer à voir leur base d'imposition augmenter de 2,2%, une hausse deux fois supérieure à celle de l'an dernier (+1,1%).

En dehors des taux d'imposition votés et appliqués par chaque commune et département, la base de calcul de la taxe foncière et de la taxe d'habitation, égale à la moitié de la valeur locative cadastrale, est actualisée chaque année en fonction de l'inflation.

+2,2% pour 2019 !

Cette revalorisation annuelle des valeurs locatives entraîne donc une hausse des impôts locaux proportionnelle à l'inflation. Depuis 2018, ce coefficient de revalorisation forfaitaire des valeurs locatives correspond au glissement annuel de l'indice des prix à la consommation harmonisé constaté au mois de novembre. Mauvaise nouvelle, cette formule de calcul n'est guère avantageuse cette année puisqu'elle fait apparaître une forte hausse de +2,2%.

Beaucoup plus que les autres années

Les personnes encore assujetties à la taxe d'habitation et les propriétaires qui payent la taxe foncière peuvent donc se préparer à voir leur base d'imposition augmenter de 2,2%, une hausse deux fois supérieure au rythme de l'an dernier (+1,1%) et même 5 fois supérieure à celle 2017, l'année de la plus faible revalorisation des valeurs locatives jamais observée depuis la mise en place de ce mode de calcul dans les années 70 avec seulement +0,4% quand le calcul dépendait encore d'un amendement en loi de finances.

La facture finale, à payer en octobre pour la taxe foncière et en novembre pour la taxe d'habitation, dépendra bien sûr des taxes locales votées par chaque commune et département et de l'évolution éventuelle de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.