Coronavirus : les Français inquiets pour leur pouvoir d'achat

Coronavirus : les Français inquiets pour leur pouvoir d'achat©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 13 mai 2020 à 14h51

Près de 9 Français sur 10 s'inquiètent des conséquences de la crise sanitaire et économique sur les finances publiques. Beaucoup redoutent des effets négatifs sur la fiscalité et les impôts.

Une majorité de Français se disent prêts à faire des sacrifices pour soutenir leur entreprise et sécuriser leur poste, selon une étude OpinionWay pour le site Vos Travaux Eco. Alors que 83% d'entre eux sont préoccupés par l'impact de la crise sur l'économie française et la capacité des entreprises à rebondir, près de 60% « se déclarent prêts à faire des sacrifices (salaires, congés, temps de travail) afin de soutenir leur entreprise et sécuriser leur poste, une proportion significative des actifs en fonction déclarant craindre pour la pérennité de son emploi (52%) », selon cette étude.

77 % d'inquiets sur leur pouvoir d'achat

Plus d'un Français sur deux (57%) se ainsi dit prêt à aménager son temps de travail, reporter ou renoncer à des congés, ou même accepter une basse de salaire. Néanmoins, 77% des personnes interrogées sont inquiètes pour leur pouvoir d'achat. Une crainte générale favorisée par l'anticipation d'une hausse des prix des produits de consommation courante (85%) ou des factures d'énergie (71%). Une plus forte proportion de Français (86%) s'inquiète des conséquences de la crise sanitaire et économique sur les finances publiques. En découle la peur de possibles effets négatifs sur la fiscalité et les impôts (83%).

Craintes sur la capacité de l'Etat à maintenir les aides à la transition énergétique

Sur le front de la transition énergétique, les craintes des conséquences de la crise actuelle sur la lutte contre le changement climatique sont grandes, « et en premier lieu sur la capacité de l'Etat à maintenir les aides à la rénovation énergétique (68%) ou à poursuivre son action pour la transition écologique (66%) ». Une majorité se déclare également inquiète de la disponibilité des artisans pour continuer et terminer les travaux de rénovation (59%). Alors que la rénovation énergétique est un pilier de la transition écologique, 41% d'entre eux craignent de ne pas pouvoir concrétiser leurs projets en la matière.

« La crainte exprimée par les Français quant à la capacité de l'Etat à maintenir son soutien à la rénovation énergétique et à la transition écologique, témoigne des très fortes attentes sur le sujet. La crise actuelle est une caisse de résonance des enjeux environnementaux à l'échelle mondiale. Les conditions psychologiques sont réunies pour accélérer le mouvement vers une économie plus respectueuse de l'environnement, mais c'est un vrai choix de société », commente Nicolas Moulin, Président du groupe Vos Travaux Eco.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.