Impôts : le prélèvement à la source sera-t-il favorable à votre budget ?

Impôts : le prélèvement à la source sera-t-il favorable à votre budget ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 mars 2018 à 10h29

Faut-il payer son impôt par tiers ou opter pour la mensualisation ? La question agite beaucoup de contribuables. Mais en 2019, elle n'aura plus lieu d'être. Le prélèvement à la source soumettra tous les foyers à la même règle. L'impôt sera prélevé chaque mois. Autrement dit, les Français paieront à chaque fois un douzième de leur impôt.

Quelles seront les conséquences en matière de trésorerie ? Autrement dit, le rythme de paiement sera-t-il plus favorable ou moins favorable aux contribuables ?

Des logiques différentes avec le tiers et la mensualisation

Actuellement, un foyer mensualisé règle son impôt sur 10 mois (de janvier à octobre). Ainsi, arrivé au mois d'avril, il a déjà payé 40% de son impôt annuel. A la même date, un foyer resté au tiers n'a pour sa part réglé que 33% de son impôt (l'échéance de février).

Au mois de mai, le rapport s'inverse. Le foyer mensualisé n'a réglé « que » 50% de son impôt alors que le ménage au tiers en est déjà à 67% (échéances de février et de mai).

Ce chassé-croisé se poursuivant tout au long de l'année, le choix de la mensualisation ou du tiers relève donc surtout de la convenance personnelle.

Des paiements plus étalés avec le prélèvement à la source

Face aux systèmes en place, le prélèvement à la source aura le mérite de lisser dans le temps le paiement de l'impôt. Certes, les Français devront régler 8,33% de leur impôt dès janvier (contre 0% actuellement au tiers). Mais dès le mois suivant, le prélèvement deviendra plus avantageux que les deux systèmes actuels (voir tableau-ci-dessous).

En juin, seule la moitié de l'impôt aura été réglée alors que la proportion est de 60% (mensualisation) voire de 66% (tiers) avec les mécanismes actuels. De même, les Français n'auront payé que 83% de leur impôt au mois d'octobre contre la totalité aujourd'hui.

Rythme de paiement de l'impôt au fil des moisL'Argent & VousTiersMensualisationPrélèvement à la sourcejanvier0%10%8,3%février33%20%16,7%mars33%30%25%avril33%40%33,3%mai67%50%41,7%juin67%60%50%juillet67%70%58,3%août67%80%66,7%septembre100%90%75%octobre100%100%83,3%novembre100%100%91,7%décembre100%100%
Attention en cas de crédit d'impôt récurrent

Ce constat vaut pour les foyers qui ne bénéficient d'aucun allègement fiscal. En cas de crédits d'impôt récurrents, les choses seront en effet différentes.

Actuellement, les crédits d'impôts récurrents sont pris en compte dans les paiements exigés par le fisc. Prenons l'exemple d'un foyer devant 6.000 euros d'impôt mais ayant chaque année 2.000 euros de crédit d'impôt au titre de services à domicile. Son impôt net n'est que de 4.000 euros. Et c'est ce montant qui sert de référence aux acomptes (par exemple 400 euros par mois sur 10 mois avec la mensualisation).

Avec le prélèvement à la source, le calcul ne sera pas le même. Le prélèvement se fera sur la base de l'impôt brut (soit 500 euros par mois sur 12 mois). Le crédit d'impôt sera quant à lui restitué en une fois en août (cadre général), voire en deux fois (30% en mars et 70% en août) pour les gardes d'enfant.

Comme le montre notre tableau ci-dessous, un foyer ayant d'importants crédits d'impôt récurrents pourra être pénalisé par le prélèvement à la source. Dans notre exemple d'un crédit d'impôt remboursé en une fois en août, le ménage aura réglé 87,5% de son impôt annuel dès le mois de juillet (3.500 euros) contre 70% (2.800 euros) avec la mensualisation actuelle.

Dans certains cas, les contribuables feront donc une avance de trésorerie plus élevée qu'aujourd'hui sur les sept premiers mois de l'année. Tout dépendra du montant de leur impôt et de leurs avantages fiscaux. On peut dès lors craindre que ce mécanisme incite des foyers à réduire leur recours à l'emploi à domicile.

Rythme de paiement de l'impôt avec un crédit d'impôt récurrent**Pour 4.000 € d'impôt net dont 6.000 € d'impôt brut et 2.000 € de crédit d'impôt, L'Argent & VousTiersMensualisationPrélèvement à la source (remboursement du crédit d'impôt en août)janvier0%10%12,5%février33%20%25%mars33%30%37,5%avril33%40%50%mai67%50%62,5%juin67%60%75%juillet67%70%87,5%août67%80%50%septembre100%90%62,5%octobre100%100%75%novembre100%100%87,5%décembre100%100%

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
173 commentaires - Impôts : le prélèvement à la source sera-t-il favorable à votre budget ?
  • avatar
    pmlnbvcxw -

    Comment va se faire le prélèvements à la source pour les agriculteurs?
    L'Etat est surement devin pour nous dire quelle sera la récolte à venir !!!!!!!!!!

  • avatar
    loukoumfarceur -

    A priori cela ne sera pas favorable .... d'une manière générale, les impôts n'ont pas été inventés pour être favorable à qui que ce soit ..

    Notez aussi que personne ne sera exempté de taxe d'habitation ...personne, ... contrairement à ce que les uns ou les autres peuvent imaginer .... une ristourne de 30% pas plus leur sera concédée cette années ... preuve que les impôts ne sont jamais favorables .... en revanche ils sont parfois un peu moins défavorables, sans plus .......

  • avatar
    chat2 -

    vive le royalisme, la dime, la chasse aux mendiants etc...belle France cela n'empeche personne d'aller en vacances il va falloir agir et rapidos sinon on est mort

    avatar
    loukoumfarceur -

    Trop tard ...... vous êtes déjà, comme nous tous, en coma dépassé .... mais on ne le sait pas ....

  • avatar
    superpascontent -

    le gros problème se pose pour les personnes non imposables. Par exemple : un retraité en maison de retraite dont toute la retraite sert à payer la dite maison de retraite? Comment va-t-il faire si dès le mois de janvier le fisc lui confisque une partie de ses ressources en lui promettant de le rembourser en aout? Il dira à la maison de retraite "attendez le mois d'aout pour toucher la différence qui manque? C'est n'importe quoi !
    Il m'a été demandé d'aller à 60 kms avec le petit pépé de 92 ans faire une demande d'exonération de prélévement à la source. Bonjour le défilé des petits vieux au centre des impôts, ils marchent sur la tete dans ce pays!

  • avatar
    superpascontent -

    le gros problème se pose pour les personnes non imposables. Par exemple : un retraité en maison de retraite dont toute la retraite sert à payer la dite maison de retraite? Comment va-t-il faire si dès le mois de janvier le fisc lui confisque une partie de ses ressources en lui promettant de le rembourser en aout? Il dira à la maison de retraite "attendez le mois d'aout pour toucher la différence qui manque? C'est n'importe quoi !
    Il m'a été demandé d'aller à 60 kms avec le petit pépé de 92 ans faire une demande d'exonération de prélévement à la source. Bonjour le défilé des petits vieux au centre des impôts, ils marchent sur la tete dans ce pays!

    avatar
    uranus75 -

    Ceux qui ne sont pas imposables resteront non imposables. Je ne vois pas où est le problème. Il y aura un taux appliqué qui pourra être modifié, il faudra seulement qu'ils le disent aux impôts.

    avatar
    loukoumfarceur -

    S'il ne peut payer le montant des mensualités de la maison de retraite .... ce sera la collectivité qui abondera .... ou alors le montant restant à devoir chaque mois sera prélevé sur ses économies .... s'il en avait ....

    on a tout de même un peu le sentiment que les personnes âgées sont oubliées par ceux qui nous gouvernent .... enfin, non, pas oubliées, c'est faux, juste mises en coupe réglée ...