Le calendrier de suppression de la taxe d'habitation sera finalement respecté

Le calendrier de suppression de la taxe d'habitation sera finalement respecté©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 20 juillet 2020 à 16h50

Les Français encore redevables de cette taxe locale devaient donc bien bénéficier à leur tour d'une décote de 30% en 2021

La question d'un décalage ou non de la suppression de la taxe d'habitation pour les ménages les plus aisés qui la payent encore a finalement été tranchée, en accord avec Emmanuel Macron et le Premier ministre, Jean Castex. « Il n'y aura plus de taxe d'habitation (NDLR : sur la résidence principale) pour personne en 2023 », a assuré ce matin le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, sur RMC.

Classes moyennes

« Nous la supprimons totalement sans toucher au calendrier, le président de la république avait ouvert une option, nous l'avons examinée mais nous avons vu qu'on pouvait la décaler au mieux d'une année si on suivait la jurisprudence du conseil constitutionnel », a expliqué Bruno Le Maire. Il a d'ailleurs reconnu que parmi ces 20% de ménages qui payent encore la taxe d'habitation, il y a beaucoup de classes moyennes qui payent déjà beaucoup d'impôt et que par soucis de justice, il fallait maintenir le calendrier initialement annoncé.

Décote de 30% en 2021

Les Français encore redevables de cette taxe locale devaient donc bien bénéficier à leur tour d'une décote de 30% en 2021, puis de 65% en 2022 avant de ne plus rien payer en 2023.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.