Le nouveau barème de l'impôt sur le revenu à payer en 2021 s'annonce guère favorable !

Le nouveau barème de l'impôt sur le revenu à payer en 2021 s'annonce guère favorable !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 06 octobre 2020 à 16h22

La revalorisation des tranches d'imposition devrait être très faible d'après le niveau d'inflation retenu par le PLF 2021.

Le projet de loi de finances (PLF) propose chaque année une revalorisation du barème de l'impôt sur le revenu en fonction de l'inflation. Cela se traduit par une augmentation des revenus déterminant l'entrée progressive dans les différentes tranches d'imposition (11%, 30%, 41% et 45%) afin de neutraliser les effets de l'inflation sur le niveau d'imposition des ménages.

+0,2% seulement

L'an dernier, un niveau de 1% d'inflation avait été appliqué. Cette année, l'article 2 du PLF 2021 a retenu une prévision d'évolution de l'indice des prix à la consommation hors tabac pour 2020 de seulement +0,2%. Autrement dit, la revalorisation des tranches d'imposition serait très faible et ne permettrait de reculer l'entrée dans l'impôt que très modestement. L'entrée dans la première tranche d'imposition à 11% se ferait ainsi à partir de 10.084 € de revenus contre 10.064 € actuellement tandis que la deuxième tranche commencerait à 25.710 € contre 25.659 €.

Dès janvier avec le prélèvement à la source

Cette nouvelle grille sera utilisée pour votre déclaration de revenus du printemps prochain (sur les revenus 2020) mais elle s'appliquera dès janvier 2021 avec le prélèvement à la source. Le PLF prévoit donc également, pour les revenus perçus à compter du 1er janvier 2021, d'ajuster les limites des tranches de revenus des grilles de taux du prélèvement à la source en fonction de l'évolution du barème de l'impôt sur le revenu.

Débats budgétaires

Cette revalorisation de seulement à +0,2% a déjà poussé des députés à déposer des amendements en proposant notamment une revalorisation supérieure de +0,8%. Amendements qui ont été rejetés ce matin lors de l'examen de la première partie du PLF 2021 par la commission des finances de l'Assemblée Nationale. A suivre donc puisque le niveau de revalorisation ne sera définitif qu'après le vote final de la loi de finances fin décembre. Il semble en tout cas qu'après la baisse d'impôt sur le revenu accordée cette année avec la modification des tranches d'imposition, il n'y aura pas grand chose à attendre en faveur des ménages en 2021...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.