Régularisations fiscales : gare aux analyses erronées

Régularisations fiscales : gare aux analyses erronées©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 15h45

A la fin de l'année, le Service de traitement des déclarations rectificatives (STDR) fermera ses portes. L'heure est donc au bilan et force est de constater que l'emballement médiatique du jour autour du sujet manque de discernement.

Des chiffres connus depuis septembre

Plusieurs médias citent en effet des chiffres qu'ils attribuent à France Info. Or, il est important de rappeler que les données mises en avant ne constituent en rien un bilan récent dont France Info aurait eu l'exclusivité. Le site du groupe public (qui ne fait d'ailleurs pas mention d'un quelconque « scoop ») s'appuie en fait sur un rapport de la Cour des Comptes publié en novembre et surtout sur un point d'étape fait par Bercy au mois de septembre.

Premier constat, le bilan définitif risque donc d'être différent de celui qui est relayé aujourd'hui.

Une confusion malheureuse

Par ailleurs, contrairement à France Info, beaucoup de sites Internet font une analyse erronée de ce bilan d'étape. Expliquant que le STDR a permis de mettre à jour 32 milliards d'avoirs détenus à l'étranger et de générer près de 8 milliards d'euros de pénalités (7,8 milliards d'euros exactement), ces sites évoquent une « cagnotte » de 40 milliards d'euros pour l'Etat.

Bien entendu, l'Etat est loin d'avoir encaissé 40 milliards d'euros depuis l'ouverture du service en 2013. Les avoirs mis à jour restent évidemment la propriété de leurs détenteurs et seules les pénalités facturées (7,8 milliards d'euros) sont entrées dans les caisses de l'Etat.

Plus que quelques jours

Rappelons que depuis sa mise en place, le STDR accorde des pénalités réduites aux détenteurs d'avoirs placés à l'étranger en cas de déclaration spontanée. Entre la mi-2013 et septembre dernier, 50.000 dossiers ont été reçus. Un succès qui a même contraint Bercy à renforcer son dispositif avec des antennes régionales.

Seuls les dossiers complets déposés avant la fin de la l'année pourront bénéficier de ce cadre privilégié. Les déclarations rectificatives déposées à partir du 1er janvier n'auront aucune remise de pénalités.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Régularisations fiscales : gare aux analyses erronées
  • avatar
    Patdix -

    C'est normal , des vrais journalistes cela ne court pas les rues
    Je reçois le journal tous les jours pour mon département et en fin de journal , il y a les infos nationales
    Et bien ces infos ne sont que les retranscriptions de l'AFP qu'on peut lire la veille sur les infos orange
    Des infos pas chères et de la veille , c'est ce qu'on appelle des nouvelles fraîches

  • avatar
    chti74 -

    cela prouve bien le niveau de compétences de certains médias qui sont sensés nous informer ! confondre avoirs et pénalités relève de la pure incompétence journalistique ! .... souvent sources de rumeurs inconsidérées.

    avatar
    vampire -

    Oui, malheureusement c'est bien vrai dans beaucoup de domaines. Sans parler de provocations !

    avatar
    vampire -

    Oui, malheureusement c'est bien vrai dans beaucoup de domaines. Sans parler de provocations !

  • avatar
    velominator -

    N'étant pas riche , je ne peux pas mettre d'argent dans les paradis fiscaux ! C'est con hein ?

    avatar
    chti74 -

    tout dépend comment vous gérez votre argent. et si vous avez une marge d'épargne. relisez la cigale et la fourmi de La Fontaine ......... Un paradis fiscal n'intervient à mon sens qu'après différents paliers d'épargne et un sentiment de surimposition. Ils ne doivent plus être au niveau du livret A.

    avatar
    roudoudou22 -

    avec 1200€ par mois , je ne vois pas comment faire pour en mettre de côté sur un LDD ou A !
    et meme changer de véhicule par un hybride ou électrique a 33000 €

    avatar
    roudoudou22 -

    avec 1200€ par mois , je ne vois pas comment faire pour en mettre de côté sur un LDD ou A !
    et meme changer de véhicule par un hybride ou électrique a 33000 €