Taxe d'habitation : attention aux mauvaises surprises si vos revenus augmentent !

Taxe d'habitation : attention aux mauvaises surprises si vos revenus augmentent !©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 30 novembre 2020 à 16h57

Si vous avez opté pour un paiement mensualisé, vous pouvez dès à présent diminuer vos prélèvements afin de tenir compte de la baisse progressive de la taxe d'habitation à partir de 2021.

Avis aux foyers les plus aisés qui payent encore la taxe d'habitation sur leur résidence principale et à ceux qui pourraient le redevenir... Si vous avez opté pour un paiement mensualisé, vous pouvez dès à présent diminuer vos prélèvements afin de tenir compte de la baisse progressive de la taxe d'habitation à partir de 2021. Vous allez en effet bénéficier d'un dégrèvement de 30% l'an prochain, puis de 65% en 2022 avant de ne plus avoir rien à régler en 2023.

Les prélèvements du montant à payer à 2021 intervenant dès janvier pour les contribuables mensualisés, il faut agir avant le 15 décembre pour que la modification soit prise en compte, sinon vos modifications ne seront effectives qu'à compter de février 2021. Cela permet de ne pas faire l'avance d'un montant qui vous serait restitué à l'automne prochain après réception de l'avis.

Renseigner le montant de l'impôt estimé

Comme pour moduler le prélèvement à la source de son impôt sur le revenu, il faut se rendre dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr, rubrique « Paiement », puis « Gérer mes contrats de prélèvement ». Après avoir sélectionné le contrat de prélèvement de la taxe d'habitation principale, il faut cliquer sur « Moduler vos prélèvements mensuels » et indiquer le montant de l'impôt estimé, sans oublier d'y ajouter éventuellement le montant de la contribution à l'audiovisuel public qui ne fait pas l'objet d'une exonération (138 €, ou 88 € pour les départements d'Outre-mer).

Le simulateur permet d'éviter les mauvaises surprises

Dans le cas général, il faudra donc diminuer le montant payé cette année de 30%. En cas de changement de votre situation familiale ou de baisse des revenus, vous pouvez utiliser le simulateur de l'administration fiscale pour vérifier si vous pouvez bénéficier l'an prochain d'un dégrèvement total. Attention, même si vous n'avez pas payé de taxe d'habitation cette année mais que vos revenus ont augmenté entre temps, il est possible que vous sortiez du champ de l'exonération totale et que vous rentriez à nouveau dans la catégorie des foyers les plus aisés. Ce simulateur permet aussi de vérifier ce point et d'éviter les mauvaises surprises, sachant que ce n'est qu'en 2023 que la taxe d'habitation sera définitivement supprimée pour tout le monde, sauf pour les résidences secondaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.