Des dizaines de météorites vendues aux enchères par Christie's

Des dizaines de météorites vendues aux enchères par Christie's©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 19 février 2021 à 17h07

Venus de la lune, de mars ou de contrées plus lointaines, ces objets extra-terrestres sont proposés à partir de quelques centaines d'euros.

Vous avez la tête dans les étoiles et quelques dizaines de milliers d'euros disponibles, cette enchère est peut-être faite pour vous : la Maison Christie's organise en ce moment une vente exceptionnelle... de météorites.

Baptisé Deep impact : Martian, Lunar and other rare meteorites, cet événement en ligne qui court jusqu'au 23 février prochain est l'opportunité pour les collectionneurs férus d'objets extra-terrestres de mettre la main sur l'un des 75 lots évalués à des prix entre 250$ et 350.000$ - et dont la grande majorité ne comporte pas de prix de réserve. Quinze de ces météorites ont été authentifiées comme martiennes et lunaires.

Météorite lunaire

Telle Tisserlitine 001, une pierre plate de 40 kilos et l'une des plus grandes météorites lunaires jamais récupérées ici-bas - a été retrouvée en 2019 dans le désert malien aux côtés d'une quarantaine d'autres pierres de lune échouées sur la terre à la suite de l'impact d'un astéroïde ou d'une comète.

Appartenant à un collectionneur particulier, cette météorite fait l'objet de l'estimation de prix la plus élevée de la vente, située dans une fourchette de 250.000$ à 350.000$ - avec, au moment où nous écrivons ces lignes, une première enchère placée à 180.000$.

Echantillon d'atmosphère martienne

Un peu plus "abordable", NWA 11057, un "bout" de mars de 160 grammes pour une taille d'environ 12 sur 13 centimètres est évalué à 30.000$-50.000$. Ce petit caillou plat est d'une grande valeur scientifique car il est criblé d'éclats de verre renfermant de la baddaleyite et du potassium - un phénomène rare - et contenant par ailleurs plus d'atmosphère martienne que la plupart des échantillons répertoriés.

En dehors des échantillons de nos deux astres voisins, l'une des pièces-maîtresse de cette enchère spatiale est une "météorite à l'orientation spectaculaire" de 17 kilos, évaluée à 50.000-80.000$ (en illustration de cet article).

Forme aérodynamique

Avis aux spécialistes : « Contrairement à 99% des météorites, celle-ci n'a pas basculé ou s'est inversé lorsqu'elle a plongé vers la terre, mais a maintenu une orientation stable tout au long de sa descente, explique Christie's. La surface de la météorite qui a fait face au sol lors de son impact présente des marques de vol allongées qui rayonnent vers l'extérieur sous cette impérieuse forme aérodynamique extra-terrestre ».

Une forme archétypale qui a séduit James Hyslop, responsable du département sciences et histoire naturelle de la maison d'enchères : « Tout le monde a une idée bien précise de ce à quoi une météorite devrait ressembler - un corps extra-terrestre chauffé par friction tout en frappant l'atmosphère terrestre. Les objets survivent rarement à cette descente ardente et ressemblent ainsi aussi rarement à cet idéal incarné par cette météorite. »

Chute d'Ensisheim

D'autres lots du catalogues - plus abordables - possèdent de belles qualités esthétiques, dont plusieurs pallasites, des météorites rares, sciées et polies, incrustées de métaux précieux oscillant entre le vert émeraude et l'ambre.

Plusieurs pièces se singularisent aussi en raison de leur histoire, comme cette extraction de la météorite d'Ensisheim. Conservée à Londres, cette dernière est tombée du ciel en 1492 à proximité d'un petit village alsacien, l'une des chutes de météorites les plus anciennes répertoriées en Europe.

La pépite de Murchinson

Enfin, quelques pépites sont tout simplement de tangibles preuves de l'infini de l'univers et de l'origine de la vie. Leur valeur relative est à ce titre inestimable, et leurs fourchettes de prix sont paradoxalement basses en comparaison à d'autres lots de la vente : la plus spectaculaire étant certainement ce petit bout de poussière d'étoile, extrait de la météorite de Murchinson - un miracle contenant des dizaines de milliers de composés organiques, et qui compte très probablement parmi les météorites à l'origine de l'introduction de la vie sur terre.

Les derniers résultats de la recherche scientifique menés sur Murchinson estiment qu'elle serait vieille... de plus de sept milliards d'années (l'âge de la terre est estimé à 4,54 Md, celui du soleil à 4,6 Md). Son échantillon, un petit caillou noir charbon de 42 grammes, comptait ce vendredi 19 février une seule enchère à 4.800$.

Les 75 merveilles spatiales sont à découvrir jusqu'au 23 février dans la salle des ventes virtuelle de Christie's.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.