Enchères : début timides pour la nouvelle Alpine

Enchères : début timides pour la nouvelle Alpine©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 avril 2018 à 10h53

La vente faisait figure de test. Hier, Artcurial proposait en effet à la vente une Alpine Première Edition. L'occasion de jauger l'intérêt des collectionneurs et des amateurs pour les nouvelles productions de la marque.

Certes, il est aujourd'hui possible de commander une A110 neuve en concession. Mais le modèle présenté était un peu particulier, s'agissant de l'un des 1955 exemplaires de la série Première Edition, plus exactement celui portant le numéro 34.

Pour mémoire, Alpine avait ouvert le carnet de commande de cette première série en décembre 2016 et tous les exemplaires avaient été réservés en 5 jours seulement. Les premières livraisons ont commencé cette année (contre un chèque de 58.500 euros), le véhicule mis en vente hier ayant rejoint son propriétaire en mars.

La marque doit encore faire ses preuves

Compte tenu de la médiatisation qui a entouré la renaissance de la marque, du succès des pré-commandes de la série Première Edition et du numéro porté par l'exemplaire en question (le 34), on pouvait s'attendre à ce que les enchères dépassent le prix initial de 58.500 euros. Artcurial donnait d'ailleurs au préalable une fourchette d'estimation de 60.000 à 80.000 euros.

A première vue, les acquéreurs ont bien été au rendez-vous. Après « une vive bataille entre deux acheteurs en salles », le véhicule a été adjugé pour 73.904 euros, précise Artcurial. Il convient toutefois de nuancer ce chiffre, qui intègre les frais d'acquisition de 19,2% TTC.

Ainsi, le prix au marteau a été de 62.000 euros, soit dans le bas de la fourchette d'estimation et 6% au-dessus du prix neuf. On peut donc parler de premiers pas intéressants, mais ce résultat montre que les nouvelles productions de la marque devront encore faire leurs preuves auprès des amateurs, contrairement aux modèles plus anciens dont les prix peuvent dépasser les 100.000 euros.

49.000 euros la 205 GTI

Il est en revanche intéressant de noter que certains youngtimers (modèles de collection récents) attirent de plus en plus les acheteurs. Un Range Rover Classic de 1976 a par exemple atteint 60.000 euros (hors frais). Une Peugeot 205 GTI Griffe de 1990 a quant à elle dépassé sa fourchette (20.000-40.000 euros) en grimpant jusqu'à 41.000 euros au marteau, soit près de 49.000 euros avec les frais.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU