Le crypto-art sous forme de NFT révolutionne l’art contemporain

Le crypto-art sous forme de NFT révolutionne l’art contemporain©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 18 juin 2021 à 11h30

7 œuvres numériques, accompagnées de leur version matérielle, seront proposées aux enchères fin juin par la maison Aguttes avec des estimations comprises entre 20.000 et 120.000 €.

7 œuvres numériques, accompagnées de leur version matérielle, seront proposées aux enchères fin juin par la maison Aguttes avec des estimations comprises entre 20.000 et 120.000 €.

La maison Aguttes organise le lundi 28 juin prochain à Neuilly-sur-Seine une vente aux enchères d’art contemporain sous le signe du numérique. Seront proposées des œuvres numériques sous forme de NFT (« Non Fongible Tokens »), ces actifs cryptographiques faisant appel à la technologie blockchain (généralement sous le protocole Ethereum) qui possèdent leur propre code d’identification unique. Cette licence permet au collectionneur d’en être l’unique détenteur et protège contre toute contrefaçon.

Double format

Mais comme le rappelle la maison Aguttes, la commercialisation de biens immatériels est pour le moment interdite en France. Les sept œuvres proposées le 28 juin seront donc déclinées en deux formats : une version physique et son NFT associé. Ce dernier sera transféré sur le portefeuille numérique (wallet) de l’acquéreur après paiement et réception de la version matérielle de l’œuvre. Le collectif d’artistes anonymes et de financiers New French Touch est à l’origine de ces œuvres et une première vente a récemment rapporté plus de 500.000 €, dont notamment une bobine de nickel et son NFT associé pour plus de 200.000 €.

Loin des records

Parmi les œuvres originales proposées fin juin, on trouve des peintures illustrant le processus d'altération chimique du papier photosensible ou une représentation de tatouage japonais sous forme d’un panneau de verre gravé à la peinture dorée (50 x 70 cm). On est donc face à des œuvres à la fois numériques et du plus bel effet dans leur version matérielle. Un QR code dissimulé au dos de l’œuvre fait le lien entre ces deux mondes et seul l’acheteur pourra le découvrir après la vente.

Ces trois œuvres sont estimées entre 50.000 et 80.000 €, l’estimation la plus haute de la collection de cette vente montant à 120.000 € et la plus basse à 20.000 €. Des valorisations qui peuvent paraître relativement basses quand on sait qu’un collage 100% digital de l’artiste américain Beeple a été adjugé le 11 mars 2021 pour la somme faramineuse de 69,3 millions de dollars.

* En photo : Irezumi (2021), panneau de verre gravé et peinture dorée, signé derrière, par New French Touch.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.