« Primeurs 2020 : un millésime de dégustateur et d’investisseur »

« Primeurs 2020 : un millésime de dégustateur et d’investisseur »©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 juin 2021 à 09h28

Tribune de Thomas Hébrard, Président de U’Wine.

Tribune de Thomas Hébrard, Président de U’Wine.

Les Primeurs de Bordeaux constituent de manière générale une opportunité intéressante pour démarrer un investissement dans le vin. En 2021, un après la crise sanitaire, le millésime 2020 arrive dans une contexte de marché dynamique, avec des opportunités intéressantes à l’achat.

Pourquoi choisir les Primeurs ?

Un vin Primeur est un vin commercialisé alors qu’il a tout juste commencé son élevage en barriques dans le Château (cet élevage dure de 18 à 24 mois). Le système des Primeurs a été inventé par les Bordelais au 19e siècle et a survécu à toutes les crises économiques. La vente de vins « en Primeur » est réservée aux professionnels du vin. La traditionnelle Semaine des Primeurs rassemble près de 400 châteaux et 5.000 négociants, importateurs, critiques et journalistes spécialisés venus du monde entier pour déguster les vins du nouveau millésime. A l’issue de cette semaine, les prix de référence de ce nouveau millésime sont fixés.

Acheter en Primeur, c’est réaliser une économie par rapport au prix final qu’affichera le vin 2 ans plus tard à sa sortie sur le marché de consommation. En achetant la bouteille dans des conditions « négociant », l’achat se fait aux meilleures conditions du marché. L’acheteur bénéficie de la valorisation naturelle du vin et les risques liés aux fluctuations du marché sont minimisés. Lorsque le vin sera disponible sur le marché de consommation, il commencera à prendre de la valeur et sera de fait moins intéressant en termes d’investissement et de valorisation. Acheter en Primeur, c’est être le premier acheteur du nouveau millésime à potentiel et donc sécuriser au maximum sa liquidité à la revente.

2020, un millésime de dégustateur…

On retrouve en 2020 un millésime de pur style Bordeaux, avec des vins fins et équilibrés en majorité, aux tannins agréables et au fruit à la juste maturité. On ne peut ainsi pas véritablement parler de trilogie 2018-2019-2020 puisque les styles de ces 3 millésimes sont très différents ! La sécheresse de l’été a donné des raisins de petite taille avec une concentration conséquente. Malgré tout, les degrés d’alcool restent bas, les équilibres sont réussis et on retrouve des vins moins opulents que pour les millésimes 2015, 2018 ou 2019. De manière générale, la puissance est cette année très bien maîtrisée et nous avons décelé de nombreux coups de cœurs parmi toutes les appellations !

… et un millésime d’investisseur

On observe que depuis 1 an, les vins de Bordeaux ont regagné en attractivité avec la précédente campagne de Primeurs 2019 qui avait boosté les achats avec des prix très attractifs, en moyenne en baisse de 20% par rapport au millésime 2018. Les Primeurs 2020 arrivent donc dans un contexte plutôt favorable et la campagne montre des signes très positifs : de nombreux vins ont été mis sur le marché au même niveau de prix que le millésime 2019, y compris un Premier Grand Cru Classé A à Saint-Emilion avec Château Pavie. D’autres jouent le jeu aussi comme Château Villemaurine, Château Lafon-Rochet, qui est aussi l’un de nos coups de cœur cette année en termes de dégustation ! En moyenne, on observe une augmentation des prix de 7%, qui reste très raisonnable compte tenue de la qualité du millésime. Au-delà du prix attractif, la sélection rigoureuse des vins est l’élément clé supplémentaire. L’objectif est de chercher un équilibre entre Premiers Crus, marques fortes et « liquides » à la revente mais aussi valeurs montantes ou vins en réelle progression cette année. A la clé, une performance à la revente qui peut aller chercher 5% net par an sur une durée d’investissement de 5 ans.

En conclusion, les Primeurs représentent la meilleure option de valorisation des vins. Cette année le prouve une nouvelle fois avec un millésime qualitatif et attractif, pour lequel la sélection s’avère particulièrement importante. En complément, il est capital d’être accompagné par un professionnel visé par l’AMF comme U’Wine, qui apportera le niveau de protection et d’expertise pour sécuriser son investissement au maximum.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.