« Primeurs ou livrables : que choisir pour investir dans le vin ? »

« Primeurs ou livrables :  que choisir pour investir dans le vin ? »©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 février 2020 à 09h30

Thomas Hébrard, président de U'Wine

Lorsque l'on considère une bouteille de Grand Cru comme un sous-jacent d'investissement, on distingue deux catégories : les vins livrables et les vins Primeurs. Thomas Hébrard, président-fondateur de U'Wine, maison de négoce de nouvelle génération, analyse les différences entre ces 2 types de vins et leurs atouts en termes de valorisation et d'investissement.

Qu'est-ce qu'un placement dans des vins Primeurs à Bordeaux ?

A Bordeaux, où le système des Primeurs est né, on entend par vin Primeur un « vin qui est vendu en primeur » c'est-à-dire un vin commercialisé alors qu'il a tout juste commencé son élevage en barrique dans le Château (cet élevage dure de 18 à 24 mois). Il ne faut surtout pas le confondre avec le « vin primeur » de certaines régions comme le Beaujolais. Dans ce cas, le terme primeur signifie « vin nouveau » à boire dans les mois qui suivent la récolte.

Le système des Primeurs a été inventé par les Bordelais il y a deux siècles et a survécu à toutes les crises économiques.La vente de vins « en Primeur » est réservée aux professionnels de la place de Bordeaux (châteaux, courtiers et négociants). La traditionnelle Semaine des Primeurs (première semaine d'avril de l'année qui suit le millésime) rassemble près de 400 châteaux et 5.000 négociants, importateurs, critiques et journalistes spécialisés venus du monde entier pour déguster les vins du nouveau millésime. A l'issue de cette semaine, les prix de référence du nouveau millésime sont fixés.

Qu'est-ce qu'un placement dans des vins livrables ?

Le placement dans les vins livrables est le plus courant. Il consiste à acheter un vin disponible sur le marché pour le revendre à un prix plus élevé à court ou moyen terme. Cela peut s'apparenter à « un trading classique », ou à de la spéculation si le vin est revendu de client investisseur à client investisseur. Les sources d'approvisionnement sont de tous types : négociant, caviste, e-commerce, grande distribution, cave de particulier, ventes aux enchères, etc.

Quels sont les atouts des Primeurs pour un investissement dans le vin ?

- Ce système permet de réserver ses vins à l'avance pour être sûr de les obtenir, particulièrement en cas de références très prisées ou à faible volume.
- Les vins achetés en Primeur proviennent directement des chais des Châteaux, sans autre intermédiaire. Ils ne subissent pas de transports successifs qui pourraient altérer leur bonne conservation et leur authenticité est garantie.
- Acheter en Primeur, c'est la possibilité de réaliser une économie par rapport au prix final qu'affichera le vin 2 ans plus tard à sa sortie sur le marché. En achetant la bouteille dans des conditions « négociant », l'achat se fait aux meilleures conditions du marché.
- L'acheteur bénéficie de la valorisation naturelle du vin et les risques liés aux fluctuations du marché sont minimisés.
- Seul l'achat en Primeur permet un achat à un tarif fixe, hors loi de la concurrence. En effet, les tarifs Primeurs sont fixés par les châteaux.
- L'achat en Primeur présente des caractéristiques d'un achat dit « achat à terme ». Il s'agit d'un achat dans lequel les conditions sont arrêtées le jour de la transaction alors que le transfert de propriété, la livraison et le règlement du prix interviendront à une date ultérieure convenue entre les parties.

Peut-on appliquer un modèle Primeur hors vins de Bordeaux ?

Investir dans les Primeurs, c'est vouloir être le premier acheteur du nouveau millésime du vin que l'on a sélectionné comme ayant un potentiel de valorisation. Ce système s'applique donc à tous les vins de la planète. Les domaines qui ont une demande supérieure à l'offre peuvent choisir leurs partenaires-distributeurs. Ils gèrent donc des allocations comme à Bordeaux.

Le modèle U'Wine recommande d'avoir au moins 70% de vins Primeurs dans son investissement. U'Wine offre à ses clients des allocations dans plus de 117 domaines représentant 363 vins de Bordeaux, Bourgogne, Vallée du Rhône, Languedoc, Loire, Italie, Espagne, Afrique du Sud, Californie, Chili.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.